Production Autonome de chlore (Pac)

Les unités PAC permettent de désinfecter l’eau et de préserver la santé. Elles constituent une solution idéale afin de lutter contre les épidémies en situation de crise ou d’urgence.

Le systeme pac, c'est:

  • Le système PAC est un instrument mobile de production de désinfectant qui s’installe en quelques heures afin de prévenir ou de lutter contre l’extension de maladies hydriques.

  • Il est énergétiquement autonome. Le système comprend un panneau solaire permettant de produire l’hypochlorite de sodium (chlore) sans recourir à l’énergie électrique extérieure, souvent absente en situation de crise.

  • Ce système peut potentiellement fournir de l’eau potable à près de 10.000 personnes en partant d’une consommation journalière moyenne de 20l/personne et en supposant la disponibilité de moyens logistiques nécessaires pour distribuer les doses.

  • Après production, il suffit d’injecter le chlore dans l’eau en
    respectant le taux de chloration indiqué (variable en fonction
    de la qualité de l’eau).

 

 

rendement d’une electrolyse

Exemple d’une production de désinfectant et du potentiel de traitement avec une électrode monopolaire à 4 lamelles, 2 panneaux solaires de 95 Wc, une tension électrode de 3V, un fût de 30 litres et une concentration en sel de 25 g/l.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

securite

La potabilité de l’eau est contrôlable à l’aide des deux paramètres suivants:

  • Taux de chloration :
    quantité de chlore actif injectée par volume d’eau brute au niveau du chlorateur pour assurer une chloration suffisante.

  • Chlore résiduel:
    quantité de chlore actif restant dans l’eau au moment de la distribution. Ce paramètre mesuré par colométrie, associé au temps de contact, est universellement utilisé pour déterminer si une eau est potable ou non d’un point de vue bactériologique.

Inversion de polarite de l ’electrode


Afin de garantir la pérennité du système de production de chlore, les unités PAC sont munies d’un boitier permettant l’inversion de polarité des électrodes. L’électrode est donc autonettoyante, la totalité du tartre produit durant la réaction se dépose au fond du fût.

 

 

 

 

 

Principe général de production de chlore

  • Le système d’électrolyse des unités PAC produit une solution d’hypochlorite de sodium (eau de javel) faiblement concentrée au départ d’une solution d’eau salée, par le biais d’une électrode et d’un courant électrique.

  • Ce courant est généré par le(s) panneau(x) solaire(s) bien exposé(s). L’installation est alors autonome et participe à la préservation des ressources naturelles par la valorisation d’une énergie renouvelable.

  • Le système PAC constitue une alternative idéale aux systèmes classiques qui utilisent des pastilles (ex. HTH) impliquant des problèmes logistiques et/ou financiers pour les communautés. Le désinfectant est fabriqué sur place et seul du sel de cuisine (Nacl) est nécessaire.

En pratique

  • Capacité théorique standard de production de 30 à 80 grammes de chlore actif par jour, selon le nombre de panneaux solaires et l’ensoleillement.

  • Pour l’électrolyse, 750 g de sel de cuisine sont placés dans un fût de 30 litres d’eau pour obtenir une saumure d’une concentration d’environ 25 g/ l.

  • Le courant généré par les électrodes immergées dans la saumure provoque la formation de chlore actif sous forme d’hypochlorite de sodium, selon la réaction suivante:


  • Au cours de la réaction, l’hydrogène gazeux produit participe à la circulation de la saumure dans la tourie.

     

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Altech s.a.f.s., rue du Parc Industriel, n°8 - 4300 Waremme (Belgique) - +32 (0).19.54.44.84 - info@altech-safs.be